Le conseil municipal d’Erevan échoue à élire un nouveau maire

La session extraordinaire du conseil municipal d’Erevan a échoué à élire son nouveau maire. La raison: l’absence du quorum requis. Seuls quatre membres sur 65 étaient présents à la session du 16 juillet.

Zaruhi Postanjyan de la faction Yerkir Tsirani Zaruhi Postanjyan était la seule candidate nominée au poste de maire d’Erevan.

Le parti majoritaire, le Parti républicain d’Arménie, tout comme la faction Yelq, n’ont nominé aucun candidat.

Les Républicains possèdent 46 sièges sur les 65 membres du conseil. Les partis Yelq et Yerkir Tsirani possèdent respectivement 14 et 3 sièges. Deux membres du conseil ne sont membres d’aucun parti.

Selon la loi, si le conseil municipal est incapable d’élire un maire, le gouvernement pourrait intervenir et réduire le mandat du conseil en convoquant des élections anticipées. Le nouveau conseil élira alors un nouveau maire.

Les Républicains ont publié une déclaration dimanche: “ Pour assurer le développement normal et continu d’Erevan, un nouveau maire et les membres du conseils doivent être élu par les habitants de la capitale.”

L’ancien maire, Taron Margaryan, a démissionné de son poste le 9 juillet après avoir dirigé la ville durant presque huit ans.

Lire plus: Yerevan Mayor Taron Margaryan Resigns

Taron Margaryan, qui est membre du Parti républicain, occupait le poste depuis novembre 2011. Il a longtemps été le sujet de critiques, particulièrement liées à la corruption municipale, aux transports publics et aux décisions architecturales, notamment la démolition de bâtiments historiques.

Pour aller plus loin: Armenian Weekly: Yerevan Mayor Taron Margaryan Resigns

Ani Paitjan