13 սեպտեմբեր, 2018 17:10

Détritus dans la ville d’Erevan. La compagnie Sanitek tenue responsable

Depuis le mois d’août, Sanitek, la compagnie en charge de la gestion des détritus en Arménie, ne récolte plus les déchets dans certaines parties de la ville. La compagnie se défend en arguant que la situation est dûe à la condition actuelle des décharges.

Depuis le mois d’août, des effluves nauséabondes empestent certaines rues, allées et cours des habitations à Erevan. En regardant de près, on devine tout de suite d’où viennent ces émanations. Dans les poubelles publiques, les détritus s’amoncellent, au grand désespoir des habitants de la ville.

Cela fait donc un mois que Sanitek, la compagnie en charge de la gestion des détritus en Arménie, ne récolte plus les déchets dans certaines parties de la ville. La compagnie se défend en arguant que la situation est dûe à la condition actuelle des décharges.

La compagnie, implantée en Arménie depuis décembre 2014, fait partie du siège basé à Beyrouth au Liban sous le nom de Sanitek International Group.

Suite à de nombreuses plaintes des habitants, le personnel de la municipalité d’Erevan a enquêté sur le contrat signé entre la mairie de la ville et Sanitek. L’enquête a démontré qu’il y avait effectivement une mauvaise gestion du service ne respectant pas le contrat établi en août 2018 entre Sanitek et la municipalité. Des déclarations de conformité ont été envoyées à la compagnie et un délai a été assigné pour remédier aux manquements.

Sanitek a invité les journalistes à une conférence de presse qui se tiendra le vendredi 14 septembre pour aborder la délicate question.