Les hostilités dans le Haut Karabakh se poursuivent malgré le cessez-le-feu

Ce lundi 12 octobre, le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a confirmé que seule la Russie, les Etats-Unis et la France sont les médiateurs concernant le conflit du Haut Karabakh. Ce qui signifie que la Turquie, qui soutient l’Azerbaïdjan, n’interférera pas dans les discussions autour du conflit du Haut Karabakh. Les hostilités dans la région se poursuivent malgré le cessez-le-feu humanitaire annoncée le samedi 10 octobre.