Charjoum, le mouvement de solidarité venu de France pour l'Arménie

Depuis la fin de la guerre dans le Haut-Karabakh, de nombreux habitants de l’Artsakh, comme les Arméniens appellent le Karabakh, se sont retrouvés sans maison, ni terre. Les membres de Charjoum, un mouvement de militants arméniens basé en France se sont mobilisés. Après le cessez-le-feu, ils ont décidé de distribuer l’aide venue tout droit de France en personne, aux déplacés de l’Artsakh.